La poussière des livres peut causer le cancer de poumon, crise cardiaque, allergie...  
 
 
 
 
 
:

95% Excellent rating

 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

+++

Découverte de nouveaux risques dans la santé de bibliothèque

La poussière des livres, Danger et Hasards.

Par

Hassan Bolourchi. Ph. D.

La poussière des livres peut causer le cancer de poumon, crise cardiaque, allergie...

© Copyright 2003, Hassan Bolourchi, bibliothèque du congrès des EU

 

 

Récemment, dans quelques bibliothèques publiques l'auteur de cet article a observé des conditions anormales communes de santé parmi des bibliothécaires tels que le cancer de poumon, la crise cardiaque, les dommage de peau faciaux et les problèmes respiratoires d'allergie. Peu de cas de cancer de poumon et de crise cardiaque ont appartenu aux fumeurs lourds, la plupart des autres ont été liés aux gens qui n'ont pas semblé être exposés ces risques. Les cas du cancer de poumon étaient particulièrement soupçonneux. Il y a deux sources principales de risque pour le cancer de poumon: le tabagisme et le gaz radon. D'autres causes pour le cancer de poumon sont extrêmement rares. En outre, il était étonné voir des dommages à la peau faciale de beaucoup de bibliothécaires. Les problèmes respiratoires d'allergie sont également très communs parmi eux. (Toutes les fois que j'entre dans ces bibliothèques publiques les symptômes de mon allergie commencent et mon nez agit en tant que vraie sonde des allergènes!!) . J'ai trouvé par hasard un phénomène naturel que cela m'a mené à penser qu'il y a une relation entre ces maladies et poussière de livre [1,2]. Ce phénomène est expliqué ci-dessous. Particulièrement je suis venu pour croire la poussière comme cause de ces maladies et problèmes parce qu'il semble que des personnes plus proche sont aux sources de la poussière plus de problèmes elles ont.

Il y a beaucoup de découvertes dans l'histoire de la science qui ont été faites en observant des phénomènes naturels simples. J'étais assez chanceux pour tomber sur un phénomène que cela m'a mené à arranger mes idées et observations. Quand vous observez soigneusement un tel phénomène ; la mère de nature est votre guide et il est juste comme fixer les morceaux d'un puzzle. Ce phénomène est tombé des flocons de neige sur les surfaces de verre de voiture. Vous avez peut être déjà s` amuse d'observer ce phénomène sur la fenêtre de votre voiture. Les flocons de neige sont sous les formes cristallines régulières parfaites et sont toujours plats. Si vous regardez soigneusement ; la chose intéressante est qu'ils tombent tous sur leur front plat et jamais de leur côté. Vous avez le sentiment qu'une force magnétique tire en bas des flocons de neige vers la surface de verre. Un certain genre de force peut maintenir une couche peut aller jusqu` a de 3 cm d'épaisseur sur la partie verticale de fenêtre de voiture. La tension superficielle entre les molécules de la même polarité explique ce phénomène. L'eau et le verre sont faits de molécules polaires. En règle générale en chimie de surface les molécules polaires exercent une force d'attraction sur l'un et l'autre ce qui explique tomber des flocons de neige de leur côté plat. La même raison explique pourquoi vous pouvez avoir la neige de 3 cm d` épaisseur sur la partie verticale de vos fenêtres de voiture.

Ce phénomène peut se produire dans votre bibliothèque mais certainement pas avec des flocons de neige! Les particules de poussière, comme des particules de neige, sont les molécules polaires. Les surfaces de papier comme les surfaces de verre sont faites de molécules polaires. Les surfaces en plastique sont relativement non polaires. C'est pourquoi les particules de poussière, sont déposées sur les surfaces de papier et pratiquement pas sur les surfaces en plastique. Les surfaces de papier agissent en tant qu'aimants de la poussière et garde les particules de poussière aussi longues qu'elles ne sont pas nettoyées. Une fois que la poussière est déposée sur livres, autre phénomène est responsable de transfert de poussière dans notre corps. Quand vous ouvrez un livre poussiéreux un courant d'air est crée ; ce courant d`air soulève la poussière accumulée autour et à l'intérieur de livre directement dans votre nez. Il n'y a aucun autre cas normal que vous soufflez la poussière dans votre nez par vous-même.

Mes observations des problèmes de santé irréguliers dans la bibliothèque publique citée que je notais chaque jour m'ont fait quelque pièces de puzzle et trouver une explication scientifique de mécanisme d'accumulation de la poussière sur des livres et la façon qu` elle est transférer à notre corps a ajouté d'autres pièces. Plus tard nous avons pu trouver quelques autres pièces de puzzle dans la littérature, par trouver particulièrement le risque sanitaire de la poussière lui-même [3 -11]. Nous avons pu faire à la fin notre puzzle. Ceci peut se produire peut être pas exactement le fait parfait, mais nous croyons qu` il est la première hypothèse scientifique concernant le risque de la poussière des livres. Le problème est simple mais personne ne l'a encore identifié. Il était toujours comme cela dans l'histoire du progrès de la science.

Ce qu` il est évident dans la littérature est l` excitante de lien entre la poussière dans l` air des grandes villes et le cancer de poumon et la crise cardiaque. Le risque est estime équivalente de tabagisme secondaire [4]. Imaginons maintenant une personne qui lit un livre poussiéreux. Lors que il ouvre le livre et tourne une page, il pousse la poussière dans son nez; le reste de temps et aussi long tems qu` il lit le live il est plus ou moins expose a la poussière.

Notre hypothèse propose d`existence de lien entre les cas de cancer de poumon et la crise cardiaque ; et la poussière des livres. Le risque doit être supérieur au tabagisme secondaire ou équivalent de tabagisme actif.

Il est prépose que les bibliothécaires qui travaillent avec livres poussiéreux sont dans un vrai danger. Les risques changent du cancer de poumon et de la crise cardiaque à l'asthme chronique, aux problèmes d'allergie, aux dépressions, aux problèmes nerveux, aux problèmes esthétiques de la peau, etc.

Cette hypothèse reste a vérifié par immunologistes et autres spécialistes de santé publique. Cet autour, cependant est fortement convainque que cette hypothèse n`est pas tellement loin de la réalité qui nous empêche de penser des moyens de protéger des bibliothécaires et autre personne en danger. Les bibliothécaires qui travaillent avec livres poussiéreux peuvent être considérés comme des travailleurs au gros risque et être protégés par la loi. Les normes existantes ne sont pas assez pour protéger les bibliothécaires; et de nouvelles études devraient être entreprises pour créer de nouvelles normes. Si vous travaillez dans une bibliothèque publique; ou vous garder des livres dans votre maison vous devriez être préoccupés par les risques.

 

Références

1- Hassan Bolourchi , A new Discovery in Library Health Care ; Books' Dust – Health Hazards and Risks , www.occupational-health.net, November 24, 2003

2- Hassan Bolourchi, Pay Attention to Books Deadly Dust ; Relationship of Lung Cancer and Heart Attack to Library Books Dust, www.library-dust.com

3-Hannah Holmes, The Secret Life of Dust, From the Cosmos to the Kitchen Counter, The Big Consequence of Little things, John Willy & Sons, Inc., 2001

4- Link Strengthened Between Lung Cancer, Heart Deaths and Tiny Particles of Soot, Dust , The National Institute of Environmental Health Sciences, Press releases, March 5, 2002

5- Selected key studies on particulate matter and health, 1997-2001, American Lung Association, Updated March 5, 2001 , www.lungusa.org

6-Cat Lazaroff, Tiny Pollution Particles Linked to Lung Cancer, Environment News Service, September 5, 2002

7-J. Raloff, Heart- y risks from breathing fine dust. Science News, Vol. 148, July 1, 1995

8-Joel Schwartz and Allan Marcus, "Mortality and Air Pollution in London : A Time series Analysis," American Journal of Epidemiology Vol. 131 (1990), pgs.185-194.

9- Invisible Killers: Fine Particles, Environmental Research Foundation, Rachel's Environment & Health News #373 January 20, 1994 .

10-David Coggon, Air pollution in homes: may be more important than outdoor pollution but is more difficult to monitor, British Medical Journal, May 25, 1996 , v312 n704211

11- DL Dungworth, JL Mauderly, G Oberdorster, Toxic and carcinogenic effect of solid particles in the respiratory tract, ILSI Press, 1994